Se déplacer est devenu une nécessité pour notre quotidien. J’aime Thonon s’est penché sur cette problématique qui nous affecte et à tous les âges de la vie.

Se déplacer pour se rendre au travail, faire ses courses, pour les loisirs nécessite d’avoir un moyen de transport à disposition. Si l’on ne dispose pas d’un moyen individuel, il faut utiliser un mode collectif.

La fréquence, les tarifs, la qualité des modes collectifs dépendent donc de la collectivité. SI ces transports sont écologiques, c’est encore mieux :

Une ville c’est tous ensemble. Je vous souhaite une bonne lecture.

Franck Dalibard

Bulletin n°8 : Mobilité et transports